Le plus dangereux parasites dans le corps

À des maladies spécifiques comprennent les parasites. Ils sont particulièrement parasites adaptés à la vie dans ou sur le corps humain, l'alimentation et la reproduction en elle ou avec elle. Cette personne est peut-être pour le parasite comme intermédiaire et final de l'hôte (c'est à dire dans le corps ou le développement des œufs et des larves ou des adultes). Selon le type de parasites et de l'emplacement de la lésion, peut distinguer plusieurs maladies causées par eux. La plus fréquente des helminthiases — une maladie résultant de parasitisme de certains types de vers.

Parasites: les différentes espèces d'helminthes dans le corps

le traitement des parasites

Le plus grand groupe de parasites qui peuvent demeurer dans le corps humain, que les différents types de vers, à la fois rond et plat. Ils appartiennent à un groupe particulier de maladies que les médecins sont appelés par le nom commun de "l'helminthiase". Chaque parasite de ce groupe a ses manières de l'infection, les particularités du cycle de vie et le développement de manifestations cliniques, et les méthodes de son traitement. En outre, chaque parasite est capable, en raison de leurs cycles de vie, de donner des complications spécifiques. Les parasites les plus répandus qui peuvent blesser les humains sont les oxyures et les ascaris, les Trichinella, de porc ou de vache capni.

Les types de parasites et de l'évolution de l'infection

Si il y a des signes indirects de l'infection par les helminthes, il peut être supposé que le corps humain vit dans une espèce de parasites. Toutefois, un traitement efficace et appropriée, il est important de connaître les types spécifiques de parasites, et en ce que les organes et les systèmes qu'ils ont touchés. Il est important d'avoir un examen complet et à passer un certain nombre de tests. Pourquoi est-il nécessaire?

Tout d'abord, il est important de se rappeler que les différents types de parasites vivent dans l'hôte de la condition corporelle chez les larves (si la personne est — à leur hôte intermédiaire) ou d'individus Matures (si final). À cet égard, les effets thérapeutiques, selon le stade de vers parasites peuvent être différentes, ainsi que de l'habitat du parasite.

Ces types de parasites, comme les Echinococcus, pour une personne va être dangereux dans le stade larvaire. Les larves dans la forme de l'arrondi de capsules-les kystes sont remplis avec toxique liquide, affectent les poumons, le foie, les reins ou le cerveau. Dans ces organes pendant plusieurs mois ou années de croissance du kyste hydatique, qui est situé à l'intérieur de la larve. Mais ces types de parasites comme les oxyures vivre dans le corps d'individus Matures. Les femelles ramper hors du rectum afin de jeter des millions d'œufs dans les matières fécales tombent dans l'environnement.

Selon le type de parasites, ainsi que les réactions de l'organisme sur eux, l'emplacement de la lésion, la réponse de l'organisme à des manifestations cliniques allant de l'infection asymptomatique à prononcé et grave, voire fatale. Il est également utile de rappeler qu'il y a des variantes et des infections mixtes, lorsque le corps est le foyer de plusieurs espèces de parasites.

Comment se fait-les parasites dans le corps

Voies de pénétration des parasites dans le corps peuvent être différentes. Souvent, l'infection se produit lorsque le corps d'un homme pénétrer les œufs de parasites avec les différents aliments ou de l'eau, les mains sales, et aussi à travers le endommagées de la peau, piqûres d'insectes. Souvent des œufs de vers à long stockées sous la forme d'œufs dans le sol, l'eau ou à la surface des objets. Entrer dans le corps par les mains, de la nourriture, ou qui ne sont pas détenus par l'eau, la pénétration de parasites dans le corps, où les œufs mûrissent rapidement, et ont des larves (les variantes intermédiaires du parasite) ou d'individus Matures.

Il est important de se rappeler que les parasites dans le corps de causer des dommages graves, même si pas de signes évidents de dommages. Tout d'abord, ils mangent de son maître, en le privant d'une partie des nutriments, de vitamines et de minéraux. En outre, les parasites dans le corps d'augmenter considérablement l'Allergie du corps trop stimuler le système immunitaire, ce qui menace le développement spontané de la peau et d'autres réactions allergiques auparavant, il est assez habituel de produits et de substances.

Le corps ne reste pas indifférent à la pénétration de vers, surtout si c'est les tissus mous et les organes internes. Ainsi, dans les muscles et les tissus sont formés inflammatoires capsules, qui a supprimé le parasite de tissus sains. Cela conduit à la formation de kystes parasitaires, souvent remplis de déchets de la vers. Souvent, le corps réagit également à l'introduction de parasites troubles des fonctions digestives, si c'est des vers qui vivent dans les intestins, des changements d'appétit, les changements de poids et de l'exacerbation des maladies chroniques.

Ne pense pas que le problème de parasites ne sont pertinentes que pour les pays les plus pauvres, et en passant liés à l'hygiène. La prévalence de l'infection par les helminthes qui est frappant, c'est comparable, selon l'oms des maladies telles que le SRAS et la grippe. Donc, régulièrement, doivent être examinés et pour éliminer les parasites.

Ce qui est nécessaire à l'analyse pour les parasites

les dangers de parasites

De nombreux patients croient à tort qu'une seule analyse des selles (matières fécales ou d'un tampon de la région péri-anale), qui a montré un résultat négatif — la garantie de l'absence de parasites dans le corps. Cependant, en réalité il n'en est pas ainsi, et ce résultat ne veut rien dire. Tout d'abord, les parasites peuvent être extra-intestinales vivant dans d'autres organes et de tissus, et ensuite leurs œufs ou des larves juste ne pas tomber dans les fèces.

Deuxièmement, au moment de l'échantillonnage pour les parasites peuvent expliquer une telle période de la vie du parasite quand il est encore ou n'est plus pond des oeufs. Et troisièmement, il existe un risque de non-conformité avec toutes les conditions pour la réalisation de l'analyse, et, par conséquent, les oeufs ne sont pas seulement trouvé dans l'échantillon qui a été fourni.

Donc, si nous parlons de vers intestinaux, lorsqu'elle est affectée à l'analyse pour les parasites, les matières fécales de remise trois fois avec un intervalle de confirmer la présence ou l'absence de parasites. Seulement cette méthode avec une probabilité de 90% peut indiquer l'acceptation ou le rejet du diagnostic.

De plus révélateur à cet égard, l'analyse de parasites prises à partir de la veine, avec la détection d'anticorps dirigés contre les différents vers. Si le corps est en contact avec le parasite, plus récemment, il y aura des anticorps de classe M pour elle, qui permet de déterminer l'agent causal. L'exposition prolongée de l'parasite aura également des anticorps d'autres classes.

14.08.2019